Démographie | Voyage à Hong Kong

Archive pour la catégorie ‘Démographie’



Démographie

Samedi 31 janvier 2009

Depuis le 1er juillet 1997, Hong Kong a été rattachée à la République Populaire de Chine et fait partie, avec Maccau, des deux régions administratives du Sud, dites « RAS », Régions Administratives Spéciales. En fonction de sa population estimée à sept millions de résidants, Hong Kong est considérée comme la cinquième ville de Chine.

Hong Kong est également répertoriée comme l’un des territoires les plus peuplés au monde : ces sept millions d’habitants sont installés sur un périmètre de 1 092 km2. De par ces reliefs, une grande partie du site est montagneuse, un cinquième seulement de la superficie est constructible : cela permet de se rendre compte de ce que peut représenter la concentration urbaine de Hong Kong ! Elle offre toutefois une large ouverture sur la mer et est composée d’un archipel de 243 îles.

L’immigration a été un problème important durant la période de colonisation britannique et juste après la Seconde Guerre mondiale : elle était estimée à 40 % de la population composée principalement de réfugiés chinois qui fuyaient alors le régime communiste (travailleurs clandestins), mais aussi d’Asie du Sud-est (réfugiés vietnamiens) et des Philippines. Dans les années qui ont suivi, elle est devenue un « port-atelier », où bon nombre d’entreprises occidentales étaient présentes pour l’importation de matières premières.

A 97 %, la population de Hong Kong est chinoise, le reste se répartissant entre les Philippins, les Britanniques, les Indiens et les Américains. Dès son rattachement, environ 500 000 ressortissants de la République Populaire de Chine sont venus s’installer à Hong-Kong, alors que demeuraient encore quelques résidents britanniques dont la majorité était composée d’expatriés employés par des multinationales ou des entrepreneurs installés avec leur famille.

Il n’en demeure pas moins, qu’à l’image de l’ensemble du pays, la population de la ville subit un vieillissement. Le taux de natalité est l’un des plus faibles du monde (9,3 pour mille habitants) et on sait qu’environ 27 % de la population de la ville sera âgée de plus de 65 ans en 2033.

En effet, devant l’afflux des paysans venants de l’intérieur et aussi pour fuir la pollution atmosphérique due à une trop forte concentration sur un moindre territoire, beaucoup de Hongkongais sont partis, préférant fuir pour préserver leur santé. La métropole du sud de la Chine subit deux effets que sont l’exode rural et le départ des jeunes intellectuels vers des destinations plus prometteuses pour leurs études, plus particulièrement les États-Unis.

Toutefois, alors que la croissance démographique a fortement diminué jusqu’en 1995, Hong Kong doit aujourd’hui faire face à un grave problème de surpopulation. Le taux de croissance annuel est effectivement passé de 0,50 % à 2 % depuis l’an 2000 avec un indice de fécondité d’un enfant par femme et une espérance de vie qui atteint les 82 ans.